5 tendances du marketing de contenu en 2017

5 tendances du marketing de contenu en 2017

2016 a été riche pour le marketing de contenu: envol de la vidéo 360 et de la réalité virtuelle, consécration de Facebook comme acteur majeur (et payant) de la consommation et du partage des contenus, etc. 

Résultat: aujourd’hui près de 65% des marketeurs trouvent que le marketing de contenu représente une voie directe vers le succès et 76% souhaitent y investir beaucoup plus cette année. Pour bien démarrer 2017, voici cinq grandes tendances à surveiller.


1. Le storytelling et la crédibilité des marques

Aujourd'hui, l'on considère les marques comme des sources d’information aussi crédibles que les nouvelles journalistiques et les médias sociaux. Une de ces marques est Wayfair. En produisant une série télé sur la déco d'intérieur, elle assoit son positionnement d'expert dans son domaine (en plus de permettre d'acheter ses produits à la fin de l'émission!). Avec Lego et Intel qui créent des longs-métrages, et Ikea qui éduque ses acheteurs à propos des conséquences de la guerre en Syrie, en 2017, l'on verra de plus en plus de marques avec des discours engagés et documentés qui réduiront encore plus la ligne déjà mince entre les marques et les médias.


2. Le langage visuel

Saviez-vous qu’en 2019, 80% des contenus regardés sur internet seront des vidéos?

C’est donc sans surprise qu’on remarque l'engouement des internautes pour la vidéo en diffusion directe et continue. BuzzFeed attire 800 000 personnes pour assister à l’explosion d’un melon d’eau en direct, tandis que le discours d’adieu de Barack Obama, présenté en direct en 360 sur Facebook, Twitter et YouTube accueille des auditoires records. Ces exemples de plus en plus nombreux témoignent du dynamisme perpétuel de la vidéo à laquelle on ajoute les émojis, les gifs animés, les filtres et autres visuels. Ces codes de communication sont désormais complètement ancrés dans nos habitudes.

                
3. Le contenu robotisé        

... avec un ton humain et sympathique. Selon une étude, les utilisateurs passent autant de temps, et même plus sur les applications de messagerie que sur les médias sociaux. Dans ce contexte, il est possible de constater l'émergence des robots de conversation, toujours disponibles et souvent intégrés à Facebook Messenger. Résultat: des contenus personnalisés, utiles et interactifs, comme le démontre la magnifique campagne Walk With Yeshi. La reconnaissance vocale et l'intelligence artificielle s'ajoutent à cette tendance. Peut-on créer un nouveau Rembrandt quatre siècles après sa mort à l’aide d’un algorithme? Oui. La Banque ING a relevé le défi.

                                             
4. L’essor du filtre de blocage des publicités      

86 millions de personnes auront installé le logiciel AdBlock à la fin de 2017, un chiffre qui augmente d’une année à l’autre. On est loin de présager la mort de la publicité en ligne, mais pour convertir, celle-ci a besoin d’être créative et pertinente. Fort de son expertise en analyse des données, Netflix réalise une campagne de publicité sur YouTube pour le lancement de la série Friends. Elle met les intentions de recherche des utilisateurs au cœur de la stratégie média. C’est drôle et astucieux! La remise en question du modèle publicitaire classique vient en tandem avec la montée (mais aussi la régularisation!) du marketing d’influence, qui cultive la relation entre l’influenceur, son auditoire et la marque. Parfois, l’influenceur peut même être une célébrité canine d’Instagram, comme le démontre la superbe vidéo 360 réalisée par Loki The Wolf Dog, ou plutôt par son maître, en collaboration avec Mercedes.              

LA REMISE EN QUESTION DU MODÈLE PUBLICITAIRE CLASSIQUE VIENT EN TANDEM AVEC LA MONTÉE (MAIS AUSSI LA RÉGULARISATION!) DU MARKETING D’INFLUENCE, QUI CULTIVE LA RELATION ENTRE L’INFLUENCEUR, SON AUDITOIRE ET LA MARQUE.    

           
5. La personnalisation des contenus

Avec la surabondance des contenus et la multiplication des plateformes, la plus importante bataille dans le marketing de contenu se jouera sur le territoire de la personnalisation. Le bon contenu, au bon moment, pour le bon auditoire: ce mantra prend tout son sens lorsqu’on comprend profondément sa cible et ses points de contact dans l’ensemble de l’écosystème. En utilisant les bonnes technologies, l'on met à profit toutes les données accumulées pour améliorer l’expérience de contenu. Les tactiques de personnalisation étant multiples, comme le souligne eMarketer, la clé du succès réside dans l’identification de la bonne stratégie de contenu, le démarrage des projets pilotes, l’analyse les données, mais surtout l'apprentissage et l’optimisation.


Ces nouveautés promettent un avenir fascinant en perspective pour les marketeurs de contenu en soif d’innovation et de créativité

*Source