La rédaction de contenu web: 6 conseils pratiques

La rédaction de contenu web: 6 conseils pratiques

Être rédacteur web ne s’improvise pas. Un certain nombre de règles régissent une rédaction optimale qui, rappelons-le, vise le partage. Voici six conseils pratiques pour procéder… selon les règles de l’art!

 

1. Pour qui écrit-on?

Les chercheurs et non les lecteurs: qu’on se le dise haut et fort, les utilisateurs web d’aujourd’hui scannent rapidement les pages web dans le but de trouver une information précise. Il est primordial de bien structurer votre texte afin de leur offrir ce qu’ils recherchent dès le premier coup d’œil.

  • Les impatients: vous avez en moyenne 8 secondes pour répondre à vos chercheurs ! Vos premières phrases (titre et chapô) sont cruciales : elles doivent être précises, pertinentes et susciter la curiosité.
  • Les utilisateurs de mobiles: 61 % des cadres professionnels utilisent d’abord leur mobile pour consommer des nouvelles. « L’expérience utilisateur » est maître en rédaction web ; favorisez la lisibilité en rédigeant des paragraphes et des phrases courtes, en incluant des sous-titres et en limitant la longueur du texte.
  • Un public cible précis: Écrire en tentant de s’adresser à tout le monde équivaut s’adresser à personne. Votre cible doit être précise. Pour vous aider, créez-vous des personas : par exemple, Mélanie, 38 ans, mariée, mère de famille, habite en banlieue, a une voiture, a un revenu moyen de x $, etc. Ajustez votre ton et votre style à ce lecteur type, et tentez de savoir quelles seront ses intentions lorsqu’il entrera en contact avec votre page web. 

61 % DES CADRES PROFESSIONNELS UTILISENT D’ABORD LEUR MOBILE POUR CONSOMMER DES NOUVELLES.

 

2. Penser au rythme

On ne le dira jamais assez: le but d’un texte est de capter et de conserver l’attention du lecteur. Rappelez-vous que vous êtes toujours à un clic de le perdre ! Ainsi, l’utilisation de phrases courtes, de formules actives et d’une ponctuation adéquate est essentielle pour assurer un bon rythme de lecture.

 

3. Bien structurer sa page web

La longueur recommandée d’une page web est de 300 à 500 mots environ. Elle doit comprendre: 

  • Un titre (H1): explicite, attrayant et comprenant au moins 1 mot clé.
  • Un chapô (ou introduction): environ 30 mots, comprend le top 3 des mots clés.
  • Le corps: une idée générale par page, une idée par paragraphe, des paragraphes séparés par des sous-titres (H2 ou H3), des phrases courtes, un ton engageant, etc. 
  • Des hyperliens: 3 à 5 maximum par page, en lien avec votre sujet et qui ne mènent pas deux fois au même contenu.
  • Des images ou vidéos: de qualité, pertinentes, référencées et qui incluent aussi des mots clés.

LA LONGUEUR RECOMMANDÉE D’UNE PAGE WEB EST DE 300 À 500 MOTS.

 

4. Ne pas négliger le SEO (Search Engine Optimization)

L’optimisation pour les moteurs de recherche (SEO) est un ensemble de techniques visant le bon référencement de votre page web. Réfléchir à votre SEO est donc indispensable pour que votre publication soit lue. 

Pour ce faire, il vous faut commencer par déterminer votre top 3 de mots clés: 

  • Insérer le plus fort dans le titre (H1).
  • Insérer les deux autres dans le chapô.
  • Répéter ces mots clés et leur déclinaison dans le corps du texte.

COMMENCEZ PAR DÉTERMINER VOTRE  TOP 3 DE MOTS CLÉS

 

5. Avoir un contenu de qualité

Un texte court, mais intéressant et pertinent, est de loin préférable à un contenu qui se perd en longueur. Les utilisateurs cherchent à s’informer rapidement pour prendre des décisions éclairées quant à une marque ou un produit. Le contenu se doit d’être recherché, d’autant plus que Google aime et récompense les sites web qui publient du contenu de qualité en les plaçant dans les premières positions des résultats de recherche.

 

6. Objectif final: le partage 

Enfin, l’objectif ultime demeure le partage de votre page web. La rédaction de contenus servant à interpeller et à engager votre public cible. Il s’agit également de la meilleure façon d’augmenter votre référencement. 
 

Prochaine étape pour augmenter le trafic web et les clics sur votre site : la création d’un blogue et d’une infolettre.

*Source